Paroles de

Vivre en Belgique, Paroles de #22

09/10/2018
vivre en Belgique

Bom Dia les amis. Cela fait très très trop longtemps même que je ne vous ai pas proposé un nouveau Paroles de. Ne vous inquiétez pas, je ne laisse pas tomber cette rubrique du blog. Nous revoilà. Cette fois ci, je vous emmène en Belgique ou plutôt Angélique vous emmène en Belgique. Elle y a élu résidence depuis quelques années. C’est parti pour le plat pays . Vivre en Belgique quand on est française c’est comment ? Angélique blogueuse sur le blog Manekitravel vous dit tout sur sa vie en Belgique.

Vivre en Belgique

 

expatriation en Belgique

Est-ce ta 1ère expatriation ?

Je suis partie vivre en Belgique à 21 ans, et c’était la première fois que je mettais les pieds à l’étranger plus d’un mois. J’ai traversé la frontière pour faire mon master à l’Université Libre de Bruxelles.

Résultat, ce qui devait être au départ une expatriation de deux ans s’est transformé en séjour de très longue durée : ça fait maintenant plus de 7 ans !

Étais-tu déjà allée en Belgique avant d’y vivre ?

Avant de venir vivre en Belgique, j’avais eu l’occasion d’aller découvrir les jolies villes de Gand, Anvers, Liège et Bruxelles. Hormis cela, je ne peux pas vraiment dire que je connaissais grand chose de la Belgique.

J’avais eu l’occasion de goûter ses frites, certes, mais c’est en posant mes valises que j’ai vraiment découvert le pays.

Depuis combien de temps es-tu à l’aise dans ce pays ?

Il m’a fallu un certain temps d’adaptation avant que Bruxelles devienne ma nouvelle maison. Même si on y parle français, beaucoup de choses sont différentes. Cela peut paraître bête mais, ce qui m’a beaucoup marqué, c’est la signalisation.

 

 

J’ai mis plusieurs années à me sentir à l’aise sur les routes belges. D’ailleurs, dès que je passais la frontière française sur l’autoroute, je me disais : « Ah, enfin ! ».

Quelles sont les choses de ton pays d’adoption que tu as désormais adoptées ?

Je crois pouvoir dire que je passe (presque inaperçu) et qu’on me prend aisément pour une belge. Évidemment, il suffit de quelques minutes de conversations pour qu’une expression française me trahisse.

Mais je fais tout de même illusion: je mange des frites, je bois de la bière, je baragouine néerlandais…

La seule chose que je refuse, c’est de dire torchon au lieu de serpillière !

Qu’aimes-tu en Belgique?

La Belgique est pays très sympa. J’ai beaucoup aimé découvrir ses villes, sa culture. Quand je suis arrivée, j’ai été marquée par la gentillesse des gens.

Je me souviens qu’une fois, alors que je consultais ma carte à vélo, quelqu’un est venu vers moi pour m’aider à trouver ma route. Je n’avais rien demandé, et j’ai trouvé cela assez unique.

Qu’est ce qui te dérange dans les mentalités ou habitudes culturelles belges ?

La France et la Belgique sont des pays frontaliers qui partagent beaucoup. Je ne pense pas avoir été dérangée par quoi que ce soit, et tout ce que j’apprécie de la Belgique se retrouve en France.

 

En revanche, une chose importante, la Belgique manque vraiment de bons boulangers-pâtissiers ! C’est un véritable calvaire pour trouver un croissant ou une baguette dignes de ce nom !

Ta vision de la France a t elle changé depuis ton départ ?

Bien-sûr, ma vision de la France a bien changé depuis mon départ. Ce qui était pour moi un simple pays est devenu « ma terre natale ».

 

portrait d'une expatriée

C’est là que se trouvent mes origines, ma famille. Bref, je suis devenue un peu chauvine avec tout ça, et je ne manque pas une occasion pour vanter les mérites de la France :p

Comment gardes-tu contact avec la France?

Le reste de ma famille vit en France, et j’ai donc bien entendu encore beaucoup de contacts. J’y vais d’ailleurs plusieurs fois par an.

Ces derniers temps, j’en profite justement pour revisiter les sites culturels qui ont marqué mon enfance et ainsi nourrir mon blog avec du contenu local.

Penses-tu un jour revenir vivre en France ?

Pour l’instant, nous n’avons aucune idée de l’endroit où nous souhaiterions nous installer à notre retour de tour du monde. Beaucoup de choses vont changer, et qui sait quelles seront nos envies à notre retour ?

En ce qui me concerne, j’ai l’impression d’avoir fait le tour de la Belgique et j’ai envie d’aller voir un peu ailleurs. En France, pourquoi pas ?

Voyages-tu beaucoup en dehors de Belgique ?

Mon mari et moi avons un rythme de voyage relativement soutenu. Partir à l’aventure est un de nos plus grands plaisirs, et chaque année nous faisons un grand voyage de 3-4 semaines, ainsi que plusieurs citytrips en Europe.

D’ici peu, c’est même la grande aventure qui nous attend avec un tour du globe en 14 mois !

Comment y est le monde du travail?

Mon arrivée dans le monde du travail n’a pas été rose. Une française qui débarque et cherche du boulot sans parler un mot de néerlandais… ça fait bien rire.

 

En fonction du secteur dans lequel on travaille, la connaissance du néerlandais est plus ou moins requise. Dans la communication, elle est obligatoire.

 

J’ai pris des cours et je comprends aujourd’hui bien le néerlandais, mais le fait de ne pas être bilingue reste un problème.

As-tu une anecdote à nous raconter suite à une incompréhension au niveau langue ?

J’ai bien une anecdote qui date du jour où j’étais venue chercher un logement. J’ai un peu honte à vrai dire, j’ai du faire répéter 3 fois ce que me disait un vendeur en m’excusant de mon incompréhension…

 

Alors que celui-ci parlait français !

 

patrimoine de Belgique

Avec ses expressions belges et son accent prononcé, je n’avais même pas intégré qu’il parlait ma langue !

Quel est le climat dans la région où tu vis ?

Climat froid et gris ! On ne me croit jamais quand je dis ça, mais je suis sure que Bruxelles affiche quelques degrés de moins que là d’où je viens.

Même si c’est la Picardie, même si c’est le nord de la France, je n’en démords pas ! On a quand même du soleil de temps en temps l’été, rassurez-vous ;).

Quels sont les 2 , 3 endroits que tu conseillerais à 1 voyageur à Bruxelles?

Il y a beaucoup de choses à voir à Bruxelles ! Mais si je ne devais en sélectionner que trois, je dirais :

Le parc du cinquantenaire pour découvrir l’immense et splendide architecture qui témoigne de l’histoire du pays.

Le Mont des Arts, qui est selon moi le plus beau point de vue de la ville.

Le cimetière d’Ixelles, pour déguster de bonnes bières belges dans une ambiance jeune et décontractée.

Comment vis-tu le fait d’être Française en Belgique ?

J’ai beau être parfaitement intégrée, je suis et resterai une étrangère. Mais aujourd’hui, je ne suis ni vraiment Belge, ni tout à fait Française.

Je suis devenue une enfant du monde, et j’aime assez bien cette idée.

Quel conseil donnerais-tu à des Français souhaitant s’installer en Belgique ?

 

 

Venez, ce sera bien ! Mais n’oubliez pas votre parapluie 🙂

La communauté française y est-elle importante ?

Il y a beaucoup de Français à Bruxelles. Dès que je me rends quelque part, on m’annonce qu’un de mes compatriotes est dans le coin. (Pas moyen d’être tranquille !:p).

 

D’un autre côté, cette ville est tellement cosmopolite qu’on rencontre aussi des espagnols, des italiens, et bien d’autres nationalités. C’est un des bons côtés de Bruxelles !

Tu oses faire des blagues belges à Bruxelles ?

Je fais suffisamment rire les gens rien qu’en étant française alors je n’ai même pas besoin de faire de blagues belges !

Crédit photos: Manekitravel

Voilà voilà l’interview est désormais finie. J’espère qu’elle vous aura plu. C’est toujours intéressant de savoir ce qu’il se passe pas très loin de chez nous.

On se dit qu’on partage la même langue, qu’on est voisin mais cela reste l’étranger.

 

N’hésitez pas à retrouver Angélique sur son blog. Il y a quelques mois au début de cette rubrique j’avais interviewé une belge qui vit en France: Jeanne. Là vous avez un autre regard sur la Belgique.

On se retrouve très bientôt pour un nouveau Paroles de. Connaissez-vous la Belgique ?

 

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest

 

vivre en Belgique

 

 

No Comments

Leave a Reply