Une saison blanche et sèche de André Brink | Viver a vida is wonderful
Lectures

Une saison blanche et sèche de André Brink

17/05/2018
une saison blanche et sèche

Bonsoir à tous. A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai lu le roman de André Brink depuis plusieurs semaines déjà. Je vous emmène en Afrique aujourd’hui. Premier roman d’une très longue liste de romans africains. Je ne sais plus trop comment mais en repérant des romans brésiliens, je suis arrivée en Afrique. C’est logique n’est ce pas. Une saison blanche et sèche est le premier roman sud-africain que je lisais. Je peux vous dire une chose ce n’est pas le dernier. J’ai découvert avec plaisir l’univers de l’écrivain André Brink.

Une saison blanche et sèche

J’ai appris que le film tiré du roman était passé à la télé sur France O il y a quelques jours. Pas de mystère. J’ai adoré ce roman.

Attention, le sujet n’est pas facile. La vie n’était pas facile à ce moment là en Afrique du Sud. L’est-elle plus maintenant, je n’en sais rien. L’Apartheid n’existe plus en Afrique du Sud.

En tout cas, je peux vous dire une chose, ce roman m’a bouleversé.

L’histoire se passe en Afrique du Sud. Sur le papier, il s’agit d’une histoire simple. Remettons les choses dans le contexte. Nous sommes dans les années 70. L’apartheid est toujours en place.

On assiste tout doucement à la descente aux enfers d’un homme. On prend connaissance d’une enquête et d’une année entière dans la vie d’un homme ordinaire dont la vie bascule en un instant.

Ben Du Toit voit sa vie bouleversé quand a lieu le décès du fils du jardinier noir de son école dans des circonstances obscures, puis le décès de ce jardinier, des arrestations, des méthodes de la police condamnables. Ben ne veut pas accepter cela sans rien faire.

C’est un récit bouleversant, poignant. L’ambiance est très difficile. J’ai appris des choses dont j’ignorais l’existence. Afrikaner, Anglais, Noirs, Indiens, rien n’est simple en Afrique du Sud.

Même si cela n’a pas à voir, étant donné la façon dont nous vivons en France ces dernières années avec les attentats, on imagine ou on essaye d’imaginer la tension régnant en Afrique du Sud à ce moment là.

On se dit que ce n’était il n’y a pas si longtemps que cela l’Apartheid en Afrique du Sud.

 

Un sud-africain blanc, Afrikaner, qui à cause des événements autour de la mort du fils de son jardinier et de celui-ci, se pose des questions. Il aborde des sujets qui n’en étaient pas avant pour lui.

 

On observe l’inertie des autres membres de son entourage. Personne ne veut s’en mêler. Son personnage se réveille tout d’un coup.

Il réalise le monde dans lequel il vit. Tout cela est effrayant. On se pose des questions en lisant le roman.

Qu’aurait-on fait à sa place ? En creux, une critique des autorités sud-africaines. Quelles sont les limites ? La démocratie . Un état en condition de « crise » a t’il tous les droits ?

 

Et l’Apartheid ? Oui, ce livre soulève énormément de questions. Pour ceux qui l’aurait oublié, on lit toute l’absurdité et l’injustice de la vie des sud-africains noirs durant l’Apartheid dans leur propre pays.

La lecture est facile. J’ai été happée par l’histoire comme Ben Du Toit dans l’engrenage mortel de l’Afrique du Sud de la fin des années 70.

D’ailleurs, le roman a été interdit en Afrique du Sud à sa publication.

 

On ne ressort pas indemne de la lecture d’une saison blanche et seiche. Je recommande fortement la lecture de ce roman. On ressent toute la tension de l’époque dans le récit.

Je sais que cela ne sera pas le seul roman de André Brink que je vais lire. André Brink a reçu le Prix Médicis étranger pour ce roman.

Editeur: Livre de poche
Traduction: Robert Fouques Duparc
375 pages

Avez-vous déjà lu des romans d’André Brink ? Aimez-vous les romans réalises décrivant une époque ? Qui est allé en Afrique du Sud par ici ?

22 Comments

  • Reply Mathilde 17/05/2018 at 20:21

    J’ai lu ce livre avant mon voyage en Afrique du Sud. Ce roman est très marquant et j’ai adoré ce récit qui permet de mieux comprendre ce que pouvait être l’horreur de l’Apartheid.
    Je n’ai pas réussi à lire d’autres livres de cet auteur car ils n’étaient pas en stock. Mais après avoir été en Afrique du Sud j’ai envie d’en savoir plus sur cette page sombre de l’histoire. J’ai adoré mon voyage en Afrique du Sud mais j’ai été hyper choquée par ce pays où les noirs et les blancs vivent encore aujourd’hui de manière séparée. Moi qui vit en région parisienne j’ai l’habitude de la mixité sociale de ne pas faire attention à la couleur de peau des gens. Mais là tu vois bien qu’en tant que blanc tu ne peux pas trop aller dans certains endroits (en même temps il y a pas trop de raison d’y aller sauf quand tu es perdu, cela dit j’ai juste eu des regards bizarres donc rien de très grave)et inversement c’est encore plus choquant quand dans les quartiers blancs (qui sont en plus super riches) les seules personnes noires sont les gens qui surveillent les voitures, les agents de sécurité ou les serveurs. Ça m’a tellement choquée! J’espère qu’un jour ça changera …

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:34

      oui j espère aussi
      merci de ton retour
      comme tu le sais je ne suis pas encore allée en Afrique du Sud mais c’est un de mes rêves
      je trouve chouette aussi d en savoir plus sur cette partie de l histoire pas si lointaine en plus
      j imagine que cela doit être particulier comme ambiance dans certains endroits

  • Reply Aileza 17/05/2018 at 21:11

    J’ai adoré le film et le livre ! André Brink est un immense auteur. Si tu veux lire autre chose de lui essaye ‘un instant dans le vent »…

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:32

      merci du conseil, je le mets en haut de liste pour les autres romans de cet auteur à lire

  • Reply Tiphanya 17/05/2018 at 21:30

    Je te conseille deux lectures différentes. Le dernier article sur http://partispour.com sur un séjour de 6 semaines en Afrique du sud. Et le roman Zulu de Caryl Ferey. Très puisssant, il retourne, il vaut vraiment le coup.

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:32

      merci des conseils
      je crois que j ai vu passer quelque chose sur ce roman de Caryl Ferey

  • Reply Anne 17/05/2018 at 21:38

    Comme tu dis, un roman marquant!

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:31

      oui tellement
      heureuse de le découvrir aujourd’hui

  • Reply Marlène 18/05/2018 at 16:08

    Hello, j’avais complètement oublié ce livre et en voyant le titre de ton article, je me suis souvenu l’avoir lu à l’adolescence, il m’avait beaucoup marquée… donc je crois que je vais l’ajouter à la liste des romans à relire à l’âge adulte ! Merci pour la (re)découverte !

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:31

      coucou Marlène
      ah oui j imagine combien il a pu être marquant
      moi adulte il m’a beaucoup marqué c est une chose d entendre parler de certains faits mais avec ce genre de roman cela prend une autre tournure
      cela ne sera pas le dernier de ces romans que je vais lire
      ah merci bon moi j en suis pas encore à l ‘étape de relire les romans car je ne lisais quasi rien depuis des années, je suis dans l étape découverte
      c est vraiment enivrant, tellement d envie de lectures

  • Reply Magali 19/05/2018 at 18:45

    Je me souviens que j’avais beaucoup aimé ce roman quand je l’ai lu il y a quelques années! Par contre, je n’en connais pas d’autres de l’auteur.

    • Reply Tania 20/05/2018 at 19:28

      je crois qu on est plusieurs à avoir aimé ce roman
      il est inoubliable, j’ai repéré plusieurs autres de ces romans donc lors de ma prochaine commande je vais les inclure

  • Reply kikimagtravel 25/05/2018 at 00:26

    l’histoire a l’air carrément bouleversante! Tu me donnes envie de découvrir ce livre même si parfois il doit faire froid dans le dos… Il est toujours intéressant d’avoir du recul sur le passé et de pouvoir s’imaginer ce qu’il a pu se passer et comment les gens ont vécu pour affronter tous ces terribles évenements. Merci tania!

    • Reply Tania 28/05/2018 at 20:03

      merci à toi Kiki de ta fidélité
      c est important aussi de lire ces choses là même si c est pas joyeux cela a été une réalité il y a plusieurs années

  • Reply bibliblogueuse 31/05/2018 at 03:42

    Je ne l’ai pas encore lu mais je n’en entendu que du bien et ton article le confirme. Je note, je note… Merci pour ce conseil lecture.

    • Reply Tania 05/06/2018 at 18:40

      merci Sandra
      t as vu jamais j aurais cru pouvoir un jour te présenter un livre lool

  • Reply Irène 04/06/2018 at 12:32

    Tu me donnes très envie de le lire ! Je connaissais le titre mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de regarder de quoi il s’agissait

    • Reply Tania 05/06/2018 at 18:38

      n hésites pas à m dire qd tu l auras lu, il m tarde de lire les autres
      c fou que je découvre cet auteur seulement maintenant
      merci de ton passage sur le blog

  • Reply Sabrina 09/06/2018 at 15:37

    Le genre de roman qui met très mal à l’aise mais dont il faut avoir connaissance. Même si on connait la situations de certains peuples (Sud Africains, Palestiniens…et bien d’autres) il est important que ce genre de récits existe et nous ouvre les yeux. J’irai le lire. Merci Tania

    • Reply Tania 14/06/2018 at 20:25

      merci Sabrina
      en effet dur mais c est aussi l histoire
      tu me diras qd tu l auras lu

  • Reply chiffonsandco 15/06/2018 at 19:03

    J’ai vu le film, moi !

    • Reply Tania 19/06/2018 at 21:09

      ah ah tu as aimé ??

    Leave a Reply