Mes premiers pas au Brésil: 10/11/2015 | Viver a vida is wonderful
Brésil

Mes premiers pas au Brésil: 10/11/2015

10/11/2017
premiers pas au Brésil

Bom dia les amis. Je vous raconte aujourd’hui mes premiers pas au Brésil. Le 10 novembre 2015,  un de mes rêves s’est réalisé. J’ai commencé mon premier voyage au Brésil. Premier, mais pas le dernier voyage. Je crois que vous êtes tous au courant. Je récidive. En novembre 2017, je repars pour quelques jours au Brésil. Aujourd’hui, je me souviens avec nostalgie de mes premiers pas dans ce pays magnifique. Un collègue vient de revenir de son premier voyage au Brésil. Vous pensez bien que j’ai tenu à avoir ses premières impressions. Elles étaient très bonnes, cela ne pouvait en être autrement. BRESIL.

Mes premiers pas au Brésil

Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était hier d’ailleurs. 2 ans, 2 ans que j’ai foulé cette terre brésilienne.

2 ans que j’ai vu un vieux rêve de plus de 20 ans se réaliser. Ce voyage au Brésil était devenu un peu l’arlésienne autour de moi. Ah mais quand est-ce que tu iras au Brésil disait-on.

 

Oui c’est vrai que je présentais souvent le Brésil dans ma wishlist de rêve.

 

Et puis un jour, ça s’est fait. Je vous ai raconté il y a plusieurs mois comment ce voyage non prévu a eu lieu en novembre 2015. 2 semaines magiques. C’est le seul mot que je puisse utiliser.

 

A non, c’est vrai, je peux utiliser les mots : magnifiques, incroyables, inoubliables et bien d’autres. Ceux qui me connaissent un peu savent le lien qui m’unit à ce pays.

 

Je suis partie de Roissy via un vol direct avec Air France. Partie à presque minuit, nous arrivons au petit matin à Rio De Janeiro. Un vol de nuit sans encombre. J’ai privilégié cette option pour mon vol retour.

 

D’ailleurs, je ferai de même en 2017. On ne change pas une équipe qui gagne. Un petit message whatsapp pour rassurer la maman. Oui la grande fifille que je suis est partie 2 semaines SEULE au Brésil.

 

Une petite frayeur dont j’ai le secret. Oui sinon ce n’est pas drôle.

 

La veille, j’avais demandé à l’arrache aux copains de Voyageurs gourmands et Planète 3w les derniers conseils pour choisir le taxi … Oui, je suis madame dernière minute.

Je prends un taxi qui marche au compteur. Voilà c’est parti. Je loge dans la zone sud , dans un appartement Airbnb du quartier de Flamengo.

 

Il fait chaud ce mardi matin de novembre. Le chauffeur de taxi n’est pas très causant. J’essaie de dérouiller mon portugais fraîchement appris via la méthode assimil.

Oups, on dit qu’à force de ne pas le pratiquer, j’ai pu vérifier à Porto que j’avais tout oublié. Il se dirait même que je n’ai pas pu réviser pour le voyage de 2017.

A votre avis un article : mes moments de solitude à venir à mon retour ?

 

Je suis ailleurs. On traverse l’île du Gouverneur sur laquelle est située l’aéroport de Rio De Janeiro, appelé GIG. Il y a un 2ème aéroport (Santos Dumont) qui dessert plus les vols intérieurs, situé à l’intérieur de la ville.

 

Il y a des hommes sur la route qui vendent des produits. Je ne suis pas en Europe, je ne suis pas en Afrique, je suis ailleurs. Je suis en Amérique du Sud, je suis au Brésil, dans ce pays grand comme 15 fois la France.

 

Ce pays qui occupe presque toute la place du continent sud américain. Une atmosphère si particulière. On avance, un peu d’embouteillage, normal, c’est le matin dans cette mégalopole de 7 millions d’habitants.

 

Les quartiers défilent. J’arrive rapidement dans le mien: Flamengo. J’allais loger 5 jours dans ce quartier à partir duquel je suis partie à la conquête de Rio. Oui, j’y vais fort.

Des effets anticipés des caïpirinhas qui m’attendent….

Se sentir bien dès le départ, baragouiner le portugais appris tantôt. La chaleur qui me frappe dès ma sortie de l’immeuble.

 

Il est affiché 33 degrés, mais le ressenti est 40 degrés. Oui j’oublie l’humidité. Nous ne sommes pas en Europe.

 

J’ai fait mes premiers pays au Brésil le 10 novembre 2015. Il y a exactement 2 ans les amis. Je l’ai rêvé pendant si longtemps et je l’ai fait.

 

Ne jamais abandonner ses rêves mêmes les plus fous, car vous savez quoi ils finissent par se réaliser un jour.

 

 

Vous souvenez-vous de vos premiers pays dans le pays de vos rêves ?

6 Comments

  • Reply La Minute d'Emy 12/11/2017 at 16:04

    Très bel article ! J’aimerais beaucoup y aller !

    • Reply Tania 29/11/2017 at 21:18

      merci je te le souhaite vraiment

  • Reply kikimagtravel 14/11/2017 at 19:45

    Rolala je t’écris ce commentaire il est 19h44 et c’est bientôt ton départ pour ta deuxième découverte du Brésil !!! vivement que tu nous racontes tout ça !! des bisous !

    • Reply Tania 29/11/2017 at 21:08

      j en ai parlé un via instagram mais c était magique kiki
      encore mieux que dans mes reves
      Team Brésil for ever kiki
      ha^te d être en 2019 ou 2020 pr la 3è fois

  • Reply Vai en vadrouille 14/11/2017 at 21:40

    C’est très détaillé pour un voyage d’il y a 2 ans ! Un voyage inoubliable apparemment 🙂
    Moi le pays qui m’a toujours donné envie d’y aller, c’est le Japon. Ce n’est pas pour tout de suite, mais je chéris le jour où j’y poserai les pieds. Et j’espère qu’il n’y aura pas qu’une fois, parce que j’aimerais voir le Japon au printemps pour la floraison des cerisiers, mais également à l’automne (avec mon ode visuelle à l’automne, tu comprends pourquoi 😉 ) et en hiver ! Surtout que le Japon est un pays génial pour la neige !

    • Reply Tania 29/11/2017 at 21:05

      je te le souhaite
      tu sais je suis intarissable sur le Brésil
      si tu m lances
      ce pays a quelque chose de spéciale
      je l ai dans la peau depuis 25 ans déjà

    Leave a Reply