Rencontre avec deux français en Australie, Paroles de #8 | Viver a vida is wonderful
Paroles de

Rencontre avec deux français en Australie, Paroles de #8

17/01/2017
Partir vivre en Australie

On débute l’année loin, très loin, en Australie précisément, c’est à dire à près de 17 0000 kms de la France. Pour ce Paroles de #8 , nous allons à la rencontre de Camille et Gaétan qui ont vécu plusieurs mois en Australie. Ils ont osé le faire: partir vivre en Australie. Je vous avais prévenu qu’on verrait du pays pour ce rendez-vous mensuel de Paroles de. Heureuse de retrouver Camille et Gaétan avec qui j’échangeais régulièrement bien avant leur départ. Ils ont fait parti de mes premiers contacts sur twitter en décembre 2015. J’ai suivi avec enthousiasme leur parcours de l’autre côté du globe. Ils ont accepté de répondre à mes questions. C’est comment de vivre en Australie si loin de la France? Vous vous posez sûrement tout un tas de questions. Voici un éclairage sur cette aventure vécue par nos 2 voyageurs.

Partir vivre en Australie

 

fabuleux parc national en Australie

Combien de temps avez-vous vécu en Australie ?

On est arrivés en Australie mi-mai 2016, avec un Working Holiday Visa (ou Permis Vacances Travail en français). À la base, on voulait passer une année complète dans ce pays. Finalement, on n’y est restés que 6 mois.

 On a beau avoir adoré ce pays, on a préféré partir découvrir les pays voisins plutôt que de rester ici.

Etiez-vous déjà allés en Australie avant ?

Non, et c’était justement ça qui nous attirait : découvrir une nouvelle culture et des paysages introuvables en Europe. Et puis l’idée de partir en mode sac-à-dos à l’autre bout du monde avait un côté excitant, loin de la routine.

Que saviez-vous de ce pays avant d’y aller ?

On préparait ce voyage depuis longtemps, ce qui nous a permis de faire pas mal de recherches en amont. À vrai dire, toute information était bonne à prendre.

On s’était renseignés sur le climat, les lieux incontournables à voir, la culture aborigène, l’histoire du pays, le coût de la vie, la faune. D’ ailleurs Camille avait et a encore une peur bleue des araignées et serpents mortels.

En combien de temps avez-vous été à l’aise dans ce pays ?

C’est assez facile de s’intégrer en Australie : globalement, on rencontre partout des gens sympathiques et ouverts d’esprit, qu’ils soient voyageurs ou locaux. Et toutes les démarches administratives sont d’une simplicité enfantine.

La barrière de la langue n’a pas non plus été un problème, puisqu’on avait de bonnes bases en anglais avant d’arriver et qu’en pratiquant notre niveau évolue chaque jour.

Cependant, notre mode de vie « nomade » (on a vécu dans notre van, en faisant un road-trip à travers le pays)  est parfois mal vu par certains rares australiens.  Ils se permettent de nous regarder de haut ou même de nous insulter gratuitement en nous croisant.

Impossible pour nous d’être donc 100% à l’aise ici …

Quelles sont les choses qui vous étonnent en Australie ?

Il y a tellement de choses étonnantes ici ! La faune déjà : par exemple, il est tout à fait normal de voir des aigles ou des chauves-souris géantes passer au-dessus de nos têtes dans les grandes villes.

La diversité des paysages et des températures d’un bout à l’autre du pays est aussi difficile à gérer, surtout pour planifier un road-trip ! Et enfin, la nonchalance des australiens est surprenante, et même parfois énervante en tant que français.

Quelles sont les choses de votre pays d’adoption que vous avez maintenant adopté ?

Certaines expressions, comme « G’day mate » ou « No worries ! ». On dînait aussi très tôt comme les australiens : le soleil se couchant avant 19h, le repas en van se prend généralement dehors aux alentours de 18h.

Qu’aimez-vous en Australie ?

 

le kangourou est le symbole de l'Australie

La diversité des paysages et de la faune font vraiment le charme de l’Australie ! Malgré les kilomètres de route qu’il faut parcourir pour admirer le pays.

Parfois ces trajets peuvent sembler interminables, sur plusieurs jours. Chaque Etat est différent et plein de surprise !

Que n’aimez-vous pas en Australie ?

Les araignées ! Camille en a une peur bleue ici, puisque plusieurs espèces présentes en Australie sont parmi les plus mortelles au monde.

Mais au-delà de ça, ce qui nous dérange le plus est sans hésiter le racisme présent contre les aborigènes : entendre de nombreux australiens les appeler régulièrement « les nègres », ou encore voir des lieux où l’accès leur est interdit. C’est très troublant.

C’est dommage de voir qu’on en est encore là ici. D’ailleurs,  la fête nationale australienne célèbre  le jour du plus gros massacre d’aborigènes de l’histoire

Comment avez-vous gardé contact avec la France ?

On a utilisé Facebook Messenger avec tout le monde, que ce soit la famille ou les amis – nos parents ont d’ailleurs été obligés de créer un compte pour nous. Haha. Cela nous permet d’envoyer des messages mais aussi de s’appeler avec ou sans vidéo.

Au début, on utilisait uniquement les connexions wifi que l’on trouvait sur la route, puis Gaétan a pris un forfait téléphonique incluant de la 3G pour plus de souplesse. D’ailleurs ce forfait téléphonique inclus aussi 1h30 d’appel à l’international, mais on gardait cette partie pour les urgences.

Combien de temps êtes-vous restés en Australie ?

Comme on l’a dit plus tôt, on avait initialement prévu de rester un an. Mais une chose en entraînant une autre, les choses ont changé. Déjà réduite à 8 mois à cause de certaines obligations en France, la durée de notre vie australienne aura finalement été de 6 mois.

Sans regrets. On a le sentiment que l’on a trouvé en Australie tout ce qu’on était venus chercher, et on en a beaucoup appris sur ce pays mais aussi (et surtout) sur nous-même. On a également rencontré des gens géniaux, avec qui on est toujours en contact et qu’on compte bien revoir.

Mais on avait perdu cette motivation des premiers jours, et la fin du road trip se faisait presque de façon mécanique, sans passion. Ce pays est magnifique et a plein de choses à offrir, mais on sait qu’on ne pourrait pas y vivre définitivement.

Notre place n’est plus ici. C’est pourquoi on a préféré profiter des deux mois qu’il nous restait pour découvrir les pays voisins tels que la Nouvelle Zélande ou l’Indonésie.

Comment est le monde du travail ?

 

Travailler en Australie

On a travaillé pendant un mois dans un hôtel Ibis Styles, en dessous de Darwin, comme « femme de ménage ». On avait simplement trouvé l’annonce sur un groupe de partage d’infos sur Facebook. Le chef nous a embauché en quelques minutes.

Il nous semble donc facile de trouver un job ici, si on le veut vraiment. Ou alors,on a eu beaucoup de chance ? Dans tous les cas, le salaire est très attractif : c’est d’ailleurs pour ça que de nombreux français viennent ici uniquement pour travailler et se mettre un joli paquet de côté avant de rentrer en France.

Pour vous donner une idée, on a gagné environ $6500 en quatre semaines ! La paie se fait d’ailleurs toutes les semaines, ce qui est aussi plus simple pour gérer son budget.

Et pour quitter son job, c’est tout aussi simple : pas de préavis, il suffit de dire à son chef la date de notre départ. En gros, tout est plus facile qu’en France de ce côté-là !

Comment avez-vous vécu le fait d’être français en Australie ?

Généralement, les gens sont enthousiastes quand ils apprennent que l’on est français (même s’ils s’en rendent rapidement compte par eux-mêmes, vu notre accent). Certains nous disent qu’ils adorent Paris, et qu’ils rêveraient de voyager en France.

D’autres sont aussi curieux par rapport à la situation actuelle en France, et nous demandent si notre pays n’est pas trop dangereux en ce moment.

Et enfin, quelques gourmands nous parlent de la gastronomie française – et nous rappellent à quel point le fromage et les viennoiseries sont une des choses qui nous manquent le plus ! Haha.

Crédits photos

Nos voyageurs sont depuis rentrés en France. N »hésitez pas faire un tour sur leur blog Voyages et Compagnie où vous retrouverez dans les jours à venir en détails leurs aventures du bout du monde. Je remercie  encore Camille et Gaétan de s’être prêter au jeu de l’interview.

J’espère que cette 1ère interview de l’année 2017 vous aura plu. Stay tuned. On se retrouve même lieu le mois prochain.

Hi hi pleins d’idées pour cette rubrique, j’espère pouvoir vous emmener un peu partout sur notre belle planète à la rencontre de voyageurs, d’expatriés, français ou non.

Des surprises vous attendent !! Je ne peux pas trop en dire lol.

13 Comments

  • Reply Chrystelle -waitandsea 17/01/2017 at 12:09

    Super interessante cette ITW : 🙂

    • Reply Tania 17/01/2017 at 12:25

      Merci Chrystelle, ça me fait super plaisir !! Avoir une fenêtre sur ce genre d’expériences , j’adore !!
      a bientôt

  • Reply Alexandra 17/01/2017 at 17:48

    Merci pour cette super interview ! J’ai beaucoup aimé la franchise des propose. L’Australie fait rêver la majorité des gens que je connais et finalement, c’est bien de lire ce que les gens vivent réellement que ce soit bien ou moins bien.

    • Reply Tania 19/01/2017 at 13:29

      merci bcp Alexandra, contente que l’itw vous ai plu. Ils ont été sincères , c est cool que vous l ayez ressenti

    • Reply Camille F. - Voyages et Compagnie 19/01/2017 at 14:39

      Merci Alexandra ! On a préféré être honnêtes, plutôt que de repeindre le tableau idyllique que l’on voit partout … Pour autant, partir vivre en Australie pendant ces 6 mois a été la meilleure décision de note vie : on ne regrette absolument pas ! 🙂

  • Reply Littlebirdyworld 18/01/2017 at 01:24

    Quelle superbe expérience ! Ça me donne envie d’y retourner

    • Reply Tania 19/01/2017 at 13:27

      n’est ce pas !! et moi d’y aller tout court hi hi

  • Reply Camille F. - Voyages et Compagnie 19/01/2017 at 14:39

    Merci encore, Tania, pour nous avoir laissé la parole sur ton blog ! 🙂

    • Reply Tania 22/01/2017 at 19:29

      ah merci à vous , j’ai adoré vous suivre et c’était très chouette de permettre au lecteur d’en apprendre plus sur une telle expérience. Bises

  • Reply Sylvie, Enfin Moi 21/01/2017 at 10:39

    Très sympa cet ITW toujours interessant de connaitre les impressions et avoir des conseils de voyageurs
    Quelle belle expérience
    Bon WE

    • Reply Tania 22/01/2017 at 19:01

      merci beaucoup Syvie. C’est une destination très connue mais c est bien aussi d en savoir plus sur les coulisses d’un tel voyage. Merci de ta venue sur le blog. Bienvenue
      bonne fin de week-end

  • Reply Le Chaton Chiffon 01/02/2017 at 10:37

    Un super nouveau Parole de pour 2017 !
    C’est étonnant par contre ces réactions contre le road trip en van, je me demande à quoi c’est du? Cela ne se fait pas trop en Australie?
    Comme Alexandra j’ai beaucoup aimé voir de l’autre coté du miroir!

    • Reply Tania 02/02/2017 at 00:22

      ravie de voir que cela t ai plu
      c est vrai que l’Australie est une destination très connue en France et j ai trouvé très intéressant d’avoir ce son de cloche

    Leave a Reply