Les Mille Talents d'Euridice Gusmao de Martha Batalha, Chronique Lecture | Viver a vida is wonderful
Lectures

Les Mille Talents d’Euridice Gusmao de Martha Batalha, Chronique Lecture

06/04/2018
Les Mille Talents d'Euridice Gusmao

Bom dia les amis. Je me lance ce matin dans une toute nouvelle rubrique: chroniques lectures. Certains trouveront que je me disperse, je sais. Il se dit que je ne vous ai pas encore raconté la fin de mon voyage au Brésil de novembre 2015 ni  mes aventures de 2016 et 2017 ici et ailleurs. Cela arrivera je vous assure. Mais depuis début février, comme je vous le racontais dans un précédent article, je me suis pris de passion pour la lecture. C’est ainsi qu’après la lecture de plusieurs romans, j’ai décidé de partager ces lectures ici. Je ne suis pas du tout une spécialiste, je m’en excuse d’avance. Mon seul plaisir sera de partager ici mes découvertes sans nul autre prétention. Alors, je vous préviens grâce à mes lectures, je suis partie pour l’instant au Brésil( bizarrement), Afrique du Sud, Cameroun, Usa. J’ai découvert de vrai pépite. Beaucoup de littérature étrangère mais il n’est pas dit que des romans français ne fassent pas leur apparition ici. Direction le Brésil.

Les Mille Talents d’Euridice Gusmao

Je suis tombée sur ce livre par hasard un vendredi de février juste avant mon départ pour mon week-end à Amsterdam. Je n’avais jamais entendu parler de l’auteur. J’ai été attiré par le 4è de couverture.

C’est le premier roman que j’ai lu dans ma nouvelle étape de ma vie de nouvelle lectrice.

 

On suit pendant 20 ans environ les histoires de deux soeurs brésiliennes, issues d’une famille portugaise. L’histoire se déroule à Rio De Janeiro. Un Rio que je ne connais pas. C’est la première fois que je lisais quelque chose de cette époque.

 

J’ai trouvé ce roman rafraîchissant, pétillant. C’est avec plaisir que j’ai découvert l’histoire de ces 2 soeurs et de leur famille. Car en écrivant sur ses deux soeurs, le lecteur apprend beaucoup sur le Rio de cette époque.

 

On voit les évolutions de ces années là, tous les bouleversements observés par cette société sud-américaine. On observe les meurs de l’époque, on apprend sur la société brésilienne.

 

J’ai beaucoup souri à la lecture de ce roman. Je l’ai avalé en à peine 6 jours. Les femmes sont au coeur de ce roman. Les personnages sont attachants.

 

On a envie que les problèmes disparaissent pour elles.

La lecture est facile. C’est une bien belle histoire qui nous est racontée là.

 

Il s’agit du premier roman de la brésilienne Martha Batalha. Elle vit désormais en famille aux Usa.

 

 

Voilà voilà pour ma première chronique lecture. J’ai commencé par ma première lecture. Il se dit que ce roman n’est pas le dernier brésilien que je lis.

 

J’espère arriver à vous démonter qu’il n’y a pas que Paulo Cohelo au Brésil, loin de là, vous verrez. Je ne peux que vous encourage à lire ce premier roman brésilien.

 

N’hésite pas à me faire un retour.

Il se dit que depuis le 13 février, j’ai lu 8 romans, je termine bientôt le 9è. Donc, vous n’allez pas vous débarrassez de moi comme ça. Pour l’instant, j’ai lu des genres différents.

Avez-vous  déjà lu des romans brésiliens ?

13 Comments

  • Reply Del 06/04/2018 at 06:13

    C’est chouette cette chronique littéraire ! J’aime ton univers ma Tania et très bien si tu te disperses, tu inspires !
    Oui j’ai déjà lu du brésilien’… Du coelho ! 😉

    • Reply Tania 11/04/2018 at 19:33

      merci merci ma belle pr le compliement

  • Reply Tiphanya 06/04/2018 at 09:46

    Je ne crois pas avoir jamais lu de romans d’auteurs brésiliens, ni même au Brésil. Bon d’un autre côté je ne suis pas très attirée par l’Amérique Latine, préférant l’Afrique sub-saharienne ou le Japon…

    • Reply Tania 07/04/2018 at 10:14

      j espère te faire changer d’avis concernant la littérature brésilienne. Mais, tu es au bonne endroit car figure toi que après 6 romans brésiliens j’ai lu 1 roman d’Afrique du Sud , d autres sont au programme, j’ai fini y a peu 1 roman camerounais qui se passe entre Cameroun et Usa super et ai prévu de lire d’autres romans venant du Ghana, Namibie, Nigéria et aussi autres pays d’Afrique australe
      oui je suis excessive tu me diras mais je fais chaque jour des découvertes. Je viens d aller chercher 4 bouquins cdés. 6 en tout en ma possession dc suis équipée pour encore quelques semaines
      hâte de partager tout ça avec vs

  • Reply Kikimagtravel 06/04/2018 at 10:34

    Je t’avoue qu’il est rare que je regarde « d’où vient l’auteur » quand je Decide de lire un bouquin. Quand je choisis un livre c’est le résumé qui me fait me décider ! En tout cas pour une première chronique lecture je trouve ça hyper sympa! Tu es au top ma tania! Je retiens l’idée car l’histoire a l’air super et ton ressenti me plaît bien ! Des bisous

    • Reply Tania 07/04/2018 at 10:09

      merci Kiki
      tu sais j ai commencé au Brésil mais là je suis au Nigéria après avoir été en Afrique du Sud et je prévois d’aller en Namibie, Mozambique et autre pays d’Afrique et même Usa. Enfin ce n est que le début

  • Reply Lucie 07/04/2018 at 09:23

    Il a l’air sympa ce roman, j’irai jeter un œil !! Mo j’ai entamé Shantaram un bon gros roman sur l’Inde qui me faisait de l’œil depuis un moment. Je voyage entre lisant c’est vraiment top.

    Il n’y a peut être pas que Paulo Coelho au Brésil (normal il vit en Espagne d’ailleurs lol ) mais ça reste une référence quand même hihi j’ai lu presque tous ces livres et c’est pour moi un très grand auteur que j’admire à fonnnd.

    • Reply Tania 07/04/2018 at 10:07

      c est trop ça Lucie tu voyages en lisant
      je kiffe tellement si tu savais c ma nvelle addiction

    • Reply Sophie 16/04/2018 at 08:59

      trop cool Lucie que tu ai commencé Shantaram !! tu m’en diras des nouvelles !

  • Reply Bernieshoot 07/04/2018 at 12:41

    Bonjour,
    Tu ne te disperses pas car avec cette première chronique tu continues à nous faire voyager et même en lecture c’est beau de voyager.
    Je me permets un conseil, un avis, j’attache, à chaque fois que je lis un roman étranger, à mentionner le nom de la traductrice ou du traducteur, sans qui nous ne pourrions lire le livre en français, ils sont trop souvent oubliés et devraient à mon sens figurer sur la page de couverture?

    • Reply Tania 11/04/2018 at 19:28

      merci bcp Bernard
      merci de la suggestion je n avais pas pensé à cela
      tu px pas savoir à quel point je suis heureuse de voyager autant avec les livres

      là je quitte le Nigéria pour retrouver l’Afrique du Sud avant le Brésil de nouveau

  • Reply Sophie 16/04/2018 at 09:00

    Ton livre me fais penser à un romain ultra populaire mais très bien sur deux amies italiennes qui te plonge dans le Naples d’il y a 30 ans !
    Ce romain s’appelle l’amie prodigieuse!
    Merci pour tes conseils lecture, pleins de nouvelles idées sur ma liste
    Sophie

    • Reply Tania 18/04/2018 at 19:54

      ah oui j ai bcp entendu parler de ce livre d Elena Ferrante

    Leave a Reply