Paroles de

Paul, Un français à Barcelone, Paroles de #3

27/09/2016
vivre à Barcelone

Après San Francisco et Montréal, nous allons sur le vieux continent. Nous rencontrons Paul, un français, vivant à Barcelone. J’ai découvert l’univers de Paul grâce à son blog. En plus de cela,  Barcelone est la 1ère ville où je suis allée en Espagne.  Mais comme on n’est pas la pour parler de moi. Ah ah. Pour ce 3ème Parole de,  direction Barcelone les amis !! On va en savoir un peu plus sur comme c’est de vivre à Barcelone.Je laisse la parole à Paul.

Depuis quand vis tu à Barcelone ?

Je suis installé à Barcelone depuis maintenant un an, la capitale de la Catalogne (pas tout à fait l’Espagne te diront certains catalans).

Etais tu allé en Espagne avant ?

Ayant habité à Montpellier durant une quinzaine d’années, l’Espagne était une destination régulière pour moi. Je venais principalement à Barcelone et dans les Baléares, en vacances ou en week-end. Des petits sauts de puces une à trois fois dans l’année, mais jamais beaucoup plus.

Que savais tu de ce pays avant d y aller ?

A y réfléchir aujourd’hui, pas grand chose en fait. J’avais des images toutes faites de corrida et de flamenco c’est tout ! Non je rigole, mais c’est vrai que je découvre le pays et son histoire au fur et à mesure du temps.

Et particulièrement, cette relation compliquée entre la Catalogne et le reste de l’Espagne. Surtout qu’actuellement, cela provoque des tensions importantes.

avec Paul on parle d'expatriation à Barcelone

Depuis combien de temps es tu à l’aise dans ce pays ?

En fait,  je me suis tout de suite senti à l’aise dans ma nouvelle ville. Je ne me suis pas posé de question. Il y a là-bas un rythme de vie qui me convient tout à fait, avec des horaires plus tardifs et une certaine douceur de vivre.

Quelles sont les choses qui t’étonnes en Espagne ?

Ce qui m’a beaucoup étonné au début, c’est cette proximité qui s’installe rapidement dans les conversations et les relations entre les gens. Entendre de quelqu’un que tu ne connais presque pas : « Hola guapo ! » (« Salut beau gosse »), ou bien encore « Un abrazo ! » (« Un câlin ! »).

C’est un peu déroutant au départ. Mais cela fait partie de la culture et de la manière de parler ici..

Quelles sont les choses de ton pays d adoption que tu as désormais adopté ?

Je ne sais pas exactement à vrai dire.  Les horaires c’est sûr. Mais je les avais déjà plus ou moins adoptés avant d’arriver.

A part cela, je ne vois pas vraiment pour le moment, mais c’est peut-être trop tôt…

Qu’aimes tu en Espagne ?

Je vais plutôt te parler de ce que j’aime en Catalogne et à Barcelone, car c’est vraiment assez différent de l’Espagne. A Barcelone, j’aime cette ambiance cosmopolite et l’atmosphère festive qui règne dans la ville.

Mais pas forcément la fête qui attire les touristes, plutôt celle qui se déroule dans la rue, au moment des fêtes populaires (Festa Major) qui ont lieu entre juillet et octobre.

Ce que j’aime aussi ici, c’est la proximité de la mer et la possibilité de se dire : ce soir je vais me poser à la plage à pied ou en vélo. C’est un vrai luxe pour moi, et je ne m’en lasse pas.

Que n’aimes tu pas en Espagne ?

Encore une question difficile, par moment je ne supporte plus les tapas !!! Particulièrement les croquetas dont j’ai beaucoup trop abusé !

Sinon pour le moment, rien ne me dérange vraiment sauf peut-être un sentiment de distance avec certains catalans. Mais c’est surtout dû à un ras le bol du tourisme, qui est devenu trop massif dans la ville, je pense.

Comment gardes tu contact avec la France?

Montpellier, la ville où j’ai grandi n’est qu’à 3 heures de route. Donc autant te dire que le contact avec la France reste facile. Je remonte régulièrement pour voir ma famille et mes amis.

Sinon,  il y a les réseaux sociaux évidemment. Mais aussi pas mal de Skype avec les copains qui sont vraiment loin.

la vie à Barcelone peut être douce

Combien de temps vas tu rester en Espagne?

Alors pour tout de dire, je n’en ai strictement aucune idée. Temps que je me sens bien dans ce pays, j’y resterai. Et le jour,  où j’en aurai marre.

Je ferai mes valises.

Voyages tu beaucoup en dehors de l’Espagne ?

Oui je voyage beaucoup hors d’Espagne. Cette année,  je suis parti en France évidemment, mais aussi au Costa Rica. Londres et Berlin sont programmés pour bientôt, et l’Amérique du Sud très certainement en 2017.

A suivre…

Comment est le monde du travail ?

Je ne peux pas vraiment répondre à cette question étant donné que je travaille en freelance, depuis chez moi. Du peu que je sais, Barcelone n’est pas la ville la plus touchée par les difficultés d’embauche en Espagne. Par contre,  les salaires sont souvent très bas.

Comment vis tu le fait d être français en Espagne ?

Ma foi je le vis très bien, je ne pose pas vraiment la question même. Je n’ai pas l’impression d’être un étranger ici, même si c’est évidemment le cas.

Barcelone est une ville très cosmopolite où se côtoient beaucoup d’étrangers venus d’Europe et d’Amérique du Sud. Je me sens ici un peu comme un poisson dans l’eau…

Credit Photos Paul

Je remercie Paul d’avoir répondu à mes questions. Vous pouvez le retrouver sur son blog petits voyageurs. De nombreux articles sur Barcelone mais pas que. L’Asie , l’Amérique du Sud sont aussi son terrain de chasse.

On se retrouve très vite pour un nouveau Paroles de.

6 Comments

  • Reply La Minute d'Emy 27/09/2016 at 22:38

    Très sympa cette interview !

  • Reply Megh 28/09/2016 at 14:05

    C’est vrai que l’on aborde beaucoup moins l’expatriation en Europe, et c’est dommage car c’est aussi extrêmement intéressant !
    Merci pour cette chouette plongée dans le quotidien catalan Paul et Tania !

    • Reply Tania 29/09/2016 at 20:12

      merci à toi Megh

  • Reply Stéphanie 07/10/2016 at 12:59

    Merci pour cette découverte ! Et comme dit Megh, l’expatriation en Europe a tout autant de mérite que l’expatriation « loin », sur un autre continent !

    • Reply Tania 11/10/2016 at 22:18

      exactement ça Stéphanie. Contente que cela te plaise

    Leave a Reply