Lectures

Critique livre de Malavita de Tonino Benacquista

14/04/2019
critique livre de Malavita

Coucou amis lecteurs. Pour cette nouvelle critique livre sur le blog, je vous emmène en France. J’ai lu le livre Malavita à l’automne 2018. Vous trouverez dans cet article ma critique livre de Malavita de Tonino Benacquista. C’est par hasard que je suis tombée sur ce livre Malavita. La lecture du roman Malavita a été une bonne surprise. On change du tout au tout. Pour ma dernière critique livre, on était en Afrique avec le roman Brazzaville Plage de William Boyd.

Critique livre de Malavita

Malavita est un chouette roman. J’ai bien aimé le lire. On suit les aventures d’une famille américaine composée de deux parents et deux enfants: fille et garçon. On apprend au fur et à mesure de l’histoire pourquoi ils vivent en France.

 

Il s’agit d’une histoire un peu particulière. Les choses ne sont pas aussi simples qu’elle ne laissent paraître parfois.  La famille n’est pas une famille comme les autres. Son histoire n’est pas ordinaire.

Ne vous inquiétez pas. Je ne vais pas vous spoiler l’histoire du livre Malavita.

critique livre de Malavita

On rit pas mal à la lecture du roman Malavita. L’auteur Tonino Benacquista fait preuve de beaucoup d’humour dans ce livre Malavita.

 

Ce roman se lit très bien. C’est rafraîchissant. Cela m’a changé de mes lectures de 2018.

 

 

Chaque personnage du roman Malavita est bien décrit. Je conseille la lecture du livre Malavita. Vous passerez un agréable moment. J’ai appris qu’il y avait une suite au livre Malavita. Je pense à la lire.

 

C’était le premier roman de l’auteur Tonino Benacquista que je lis mais sûrement pas le dernier.  Si ils sont tous dans cette veine, cela sera un plaisir de lire ces romans.

 

Avez-vous déjà lu des livres de Tonino Benacquista ? Quel est le genre que vous préférez dans les romans ?

J’espère que ma critique livre de Malavita vous aura convaincu de lire ce roman. On se retrouve vite pour une nouvelle chronique lecture sur le blog.

No Comments

Leave a Reply