cinéma

{Critique film} : Loving, sujet exceptionnel mais..

17/02/2017
film Loving

Nouvelle critique de film sur le blog, celle du film Loving. Etant pas mal dans des salles de cinéma ces derniers temps, j’ai l’opportunité de voir certaines bandes annonces. C’est ainsi que j’ai vu celle du film Loving. Dès que je l’ai vu, j’ai décidé que je verrais ce film à sa sortie. Le sujet est si intéressant. Retour fin des années 60, où les mariages « interraciaux » n’étaient pas permis dans beaucoup d’états américains.C’est ainsi que mercredi, je me suis installée dans une salle obscure de la ville de Paris.

Critique film Loving

Avec le film Loving, on revient dans les années 60 aux Usa. Dans une ville de Caroline, un couple est empêché de vivre ensemble. Même marié, les lois de l’Etat ne reconnaît pas les mariages entre blancs et noirs.

Le couple est d’ailleurs obliger de se marier dans l’Etat de Washington. Le film s’étale sur plusieurs années. On y voit le combat de ce couple pour réussir à faire une chose pourtant simple. Vivre ensemble, élever leurs enfants.

 

Ce couple a eu 3 enfants. Cette histoire a réellement existé. Il n’y a pas de surprises quand à l’issue de l’histoire.
C’est fou encore aujourd’hui de voir les mentalités de l’époque, les arguments complètement…. Je ne sais quel terme utiliser.

Malheureusement, ces préjugés racistes existent toujours aux Usa. Ce qui peut expliquer toutes les tensions entre américains. Bon , ok je m’éloigne un peu du sujet. Je n’ai pas fait d’étude sur l’histoire américaine.
Le sujet était très intéressant. Voir les différents membres de la communauté réagir. Se transporter à l’époque. Au début du film, en 1958, les mariages « interraciaux » étaient encore interdits. Cela fait froid dans le dos.
Le réalisateur a choisi de faire quelques ellipses par rapport à la véritable histoire. Je ne sais pas si c’est à cause de cela mais il y a eu un moment où je n’ai pas décroché mais  …..

C’est difficile à expliquer. Je suis restée un peu sur ma faim.
Le jeu des acteurs étaient bons . Mais je ne sais pas peut-être trop sobre. Il manquait selon moi un souffle pour m’emporter.

L’histoire d’amour entre les 2 personnages est belle mais il manque un je ne sais quoi pour que ce film soit parfait. J’aurais aimé vous dire 5/5.

 

Mais je ne le peux honnêtement. C’est bête sûrement.
Je ne connaissais aucun des 2 acteurs principaux. Je sais que comparaison n’est pas raison mais je n’ai pas du tout ressenti la même émotion, le même trouble qu’après la vision du film Devine qui vient dîner ce soir. J’en ai  fais la chronique sur le blog en 2016.
Parfois , je crois qu’il faut accepter ce genre de sentiment.

Je vous encourage tout de même à voir ce film pour le sujet. Perso, je ne savais pas les dessous de cette histoire. Intéressant de voir tout ce qui a amené à ce que les mariages de ce genre soit légal dans tout le pays.

6 Comments

  • Reply auroreinparis 17/02/2017 at 13:19

    Je pense avoir beaucoup plus aimé que toi, je trouve que c’est bien dans l’esprit de Jeff Nichols

    • Reply Tania 19/02/2017 at 10:56

      je ne connaissais pas ce réalisateur avant ce film, merci de ton passage par ici Aurore

  • Reply Livresse des Mots 18/02/2017 at 12:16

    J’aime énormément les films de ce réalisateur et j’ai donc très envie de voir celui-ci. J’espère apprécier plus que toi :/

    • Reply Tania 19/02/2017 at 10:53

      ah moi c’était le 1er film que je voyais de lui. Merci de ta venue sur le blog. Tu me diras alors. Bienvenue

  • Reply Stephanie 19/02/2017 at 14:40

    Ouais enfin aujourd’hui ce n’est plus interdit par la loi mais c’est par pour ça que tout va bien 😉 (et moi j’ai étudié l’histoire donc t’es pas loin de la vérité 😉 )

    • Reply Tania 26/02/2017 at 13:34

      non c est clair
      je pense que cela m aurait plus à la fac genre anglais llce

    Leave a Reply